Indianocéanie, un avenir
à bâtir ensemble
Recherche
 

Le soutien des partenaires

24ème session plénière du Comité interrégional de coordination à Maurice en novembre 2013. De gauche à droite : Krish Bissoonautsingh, coordonnateur du CIRC, Ajay Bramdeo, ambassadeur de l’Union africaine à Bruxelles, Dr Kipyego Cheluget, Secrétaire général adjoint du Comesa, Dr Richard Sezibera, SG EAC, Francesca Mosca, directrice Afrique et ACP à la Devco de l’UE, Eng Maahboub Maalim, Secrétaire exécutif de l’IGAD, Claudia Wiedey, chef de division du Service d’action extérieure de l’UE, Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la COI, le représentant comorien de la Présidence du Conseil de la COI et Jagdish Koonjul, ambassadeur de Maurice à Bruxelles

2013 a été une année riche en partenariats pour la COI. Les relations avec ses partenaires se sont approfondies et de nouveaux partenariats ont été conclus.

L’année a été marquée par le début des négociations sur le 11e Fonds européen de développement. Elles conditionneront l’ampleur des projets qui seront gérés par la COI pour la période 2015-2020.

La perspective de stabilisation politique à Madagascar ouvre à la COI de nouvelles opportunités de coopération régionale. Les stratégies de soutien des partenaires du développement devront donc tenir compte de ce contexte de sortie de crise.

Organisation régionale de proximité, la COI entend jouer un rôle de facilitation entre les futures autorités nationales et les partenaires au développement, pour réamorcer la pompe des financements et des investissements. 2014 verra notamment l’organisation d’une Conférence des bailleurs de fonds sur Madagascar.

Financements : innover et gagner en autonomie

L’Article 13 des règlements intérieurs de la COI approuvés lors du 14ème Conseil réuni à Mahé les 27-28 avril 1997 donne mandat au Secrétaire général de rechercher des financements et d’en diversifier les sources pour la réalisation des divers projets de coopération régionale.

Depuis sa création, le budget de fonctionnement de la COI est assuré par la contribution financière de ses Etats membres, tandis que les investissements, notamment les projets et programmes, sont financés par les partenaires au développement (Union européenne, Banque mondiale, Banque africaine de développement, Agence française de développement, système des Nations unies, etc.).

Ce système de financement n’est plus adapté à la montée en puissance de la COI et à la multiplication de ses partenariats. La COI a donc initié des réformes sur trois plans :

  1. l’éligibilité du Secrétariat général à l’Accord de contribution ;
  2. la mise en place de financements innovants pour ses projets ;
  3. une autonomie financière pour le fonctionnement du Secrétariat général (SG-COI).
 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org