Indianocéanie, un avenir
à bâtir ensemble
Recherche
 

Le système des Nations unies

La coopération technique entre la COI et les organisations du système des Nations Unies ne cesse de se renforcer.

Le Mécanisme mondial et la validation de la stratégie de la COI pour un financement durable de la gestion des terres et des ressources naturelles

L’accord qui lie depuis 2 ans la COI au Mécanisme mondial, organisation de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification(CNULCD), a permis de valider en mai 2013 une stratégie régionale pour accroître les ressources financières allouées à la gestion des terres et des ressources naturelles de la région.

L’année 2014 marquera le début de la mise en œuvre de cette stratégie.

L’Organisation mondiale du tourisme pour aider à préparer le développement durable de l’Indianocéanie par le tourisme

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a organisé une Convention internationale sur le développement des îles, à La Réunion en septembre 2013.

Le Secrétaire général est intervenu au cours de cet événement pour souligner les perspectives de développement touristique dans l’Indianocéanie et les besoins en matière de renforcement de l’identité régionale et d’amélioration de la connectivité, afin de tirer parti des complémentarités entre les îles et d’asseoir le développement touristique de la région sur des bases durables.

L’OMT a contribué aux travaux de la Conférence de la COI sur la connectivité aérienne qui s’est tenue en mai 2013 à Maurice.

Leurs projections tablent sur une forte croissance du nombre de touristes, particulièrement au niveau de la région de l’Afrique australe et orientale. C’est un argument de poids en faveur d’une meilleure connectivité inter-îles.

L’UNISDR et la réduction des impacts des catastrophes naturelles sur les économies

La COI a lancé en avril 2013, un projet aux Seychelles, conjointement avec la Stratégie internationale de réduction des catastrophes des Nations unies (UNISDR) et le Dispositif mondial pour la réduction des risques de catastrophes et de reconstruction (GFDRR).

Ce projet vise à réduire les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles dans l’océan Indien, notamment par la mise en place d’un mécanisme financier de tansfert de risques.

A cette occasion, l’UNISDR a signé en avril 2013 un accord de don de 543 000 dollars au bénéfice de la COI.

L’UNDESA et le suivi de la Stratégie de Maurice

Le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UNDESA) s’occupe de modéliser un système de suivi de la Stratégie de Maurice applicable à tous les pays membres de la COI.

L’Organisation internationale pour les migrations et la prise en compte des enjeux migratoires dans les activités de la COI

La COI a formalisé un partenariat avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en novembre 2013.

Cet accord de coopération permettra aux deux organisations de travailler ensemble afin de mieux intégrer les enjeux migratoires dans les programmes menés par la COI.

Les agences des Nations unies et la sécurité maritime régionale

Dans le cadre du projet de promotion de la sécurité maritime dans la région de l’Afrique orientale et australe – océan Indien, la COI travaille de concert avec l’UNODC, en charge de la mise en œuvre d’un des 5 résultats du projet, et avec l’UNPOS qui est très impliquée dans la lutte contre la piraterie maritime au large des côtes somaliennes.

Le Fonds international pour le développement agricole et la sécurité alimentaire régionale

Le FIDA a été très impliqué dans l’organisation de la réunion sur la sécurité alimentaire dans l’Indianocéanie, notamment pour assurer une pleine participation des parties prenantes malgaches aux travaux de la réunion.

L’antenne régionale du Fonds, compétente pour les pays de la COI, est en discussion avec la COI pour le financement des projets pilotes qui avaient été présentés lors de la réunion de Mahajanga.

Ces projets concernent la production de riz, de maïs, d’oignons et de grains secs dans trois régions spécifiques de Madagascar (Sofia,Vakinankaratra et Menabe).

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et la mobilisation de la jeunesse des PEID

La COI travaille avec l’UNESCO sur la mobilisation de la jeunesse de la COI dans la perspective de la 3ème Conférence internationale des Nations unies sur les petits Etats insulaires en développement qui se tiendra en septembre 2014 à Samoa.

Grâce à cette collaboration, des jeunes de la région ont pu participer aux réunions préparatoires aux Seychelles et à la Barbade.

La mobilisation des jeunes a mené à la création de l’association SYAH (SIDS Youth AIMS(Groupe Afrique, océan Indien, Méditerranée et mer de Chine méridionale) Hub), une association œuvrant au développement durable des pays insulaires.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS)

Dans le cadre de son projet RSIE, la COI a collaboré avec l’OMS et des structures régionales, notamment de La Réunion, pour l’organisation du Forum international « Veille sanitaire et réponse en territoires insulaires », du 11 au 13 juin 2013 à La Réunion.

Ce Forum a réuni des experts de la région mais aussi des autres espaces insulaires. La collaboration avec l’OMS se poursuit dans la phase 2 du projet Veille sanitaire qui a débuté ses activités en octobre 2013.

Il s’agit de mettre en œuvre le concept « Une seule santé » de l’OMS en intégrant la santé animale à la veille sanitaire au niveau régional.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org