Biodiversité - Biodiversity
Recherche













Accueil du programme

 

Plantes invasives du sud-est de l’océan Indien - Une charte de bonne conduite adoptée

Lantana camara, une espèce invasive très commune de la région © CIRAD

Le programme Biodiversité, mis en œuvre par la Commission de l’océan Indien (COI) et financé par l’Union européenne (UE), a organisé un atelier régional sur la biosécurité relative aux plantes envahissantes, du 27 au 29 septembre 2017 à l’Université du Tampon de La Réunion.

Réalisé en collaboration avec le projet EpiBio-OI (CIRAD) et le projet Invaz’Iles (IUCN), ce séminaire a permis aux experts d’échanger sur la problématique des plantes invasives du sud-est de l’océan indien et d’adopter une position commune en matière de lutte au niveau régional.

L’atelier a abouti à la validation d’une liste régionale des espèces exotiques envahissantes (EEE) prioritaires afin de définir les actions communes. Des études préliminaires ont recensé plus de 400 espèces de plantes exotiques envahissantes dans la région.

La vulgarisation des informations, notamment par la mise en ligne des bases de données et des textes règlementaires, a également été au cœur des discussions. Une meilleure connaissance des EEE contribue, en effet, à limiter leur dispersion dans la région. Ceci passe notamment par la mise en place d’un réseau de structure d’alerte au niveau régional pour une détection précoce d’une potentielle invasion. 

A l’issue de l’atelier, une charte de bonne conduite a été adoptée. Cela concerne principalement une résolution régionale sur les modalités d’importation et d’exportation des plantes envahissantes ou à risque d’invasion.

Ce séminaire a vu la participation de chercheurs, d’acteurs de conservation œuvrant dans la protection des végétaux, mais aussi d’étudiants, de techniciens du secteur de l’agriculture de la forêt, venant des Comores, du Kenya, de Madagascar, des Seychelles et de La Réunion. 

Le réseau WIONIS (Western Indian Ocean on Invasive Species) a été créé depuis 2012 afin de promouvoir la gestion et la prévention des invasions biologiques dans la région. Le réseau regroupe actuellement plus de 330 membres issus du monde entier.

La biosécurité est l’ensemble des mesures et des pratiques préventives qui visent à réduire les risques d’une menace avérée ou potentielle par une espèce.

Dans le domaine de l’agriculture, les EEE peuvent diminuer le rendement. Sur le plan écologique, les espèces invasives peuvent causer la perte de la biodiversité autochtone et de certains habitats, de niches écologiques, modification de la composition floristique d’un milieu pouvant entrainer ainsi une modification de la chaîne alimentaire à long terme.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Bénéficiares | Beneficiaries

   
         
   
 

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org