Biodiversité - Biodiversity
Recherche













Accueil du programme

 

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je suis un agent scientifique du ministère de l'Économie océanique, des ressources marines, de la pêche et de la marine marchande. Je dirige le projet de surveillance de l'écosystème des récifs coralliens à l'échelle de l'île à la Division des sciences de la mer du Centre des pêches d'Albion. Dans l'ensemble, je participe à la formulation et à la mise en œuvre de politiques et de réglementations relatives à l'utilisation durable des ressources côtières et marines et à leur mise en œuvre, incluant une évaluation correcte des projets de développement côtier basés sur la sensibilité écologique et les conflits maritimes.

Quelles sont les activités en cours sur lesquelles vous êtes focalisé ?

Récemment, nous avons créé le Réseau National des Récifs Coralliens (NCRN) sous l'égide du Ministère de l'Économie Océanique, qui est une plate-forme collaborative pour discuter des questions clés et des défis sur l'impact du changement climatique sur l'environnement côtier et les écosystèmes associés. Le mandat du NCRN est de proposer des stratégies pour mieux protéger le récif corallien et sa biodiversité associée, afin de rendre l'écosystème marin plus résistant à l'impact du climat en constante évolution.

L'objectif principal du NCRN est de proposer une méthodologie harmonisée de surveillance des récifs coralliens ainsi qu'une base de données sur les récifs coralliens pour la compilation de données, l'analyse et les rapports pour une prise de décision éclairée.

Qui sont les membres du réseau récif and combien sont-ils ?

Tandis que le Ministère de l'Économie Océanique, des Ressources Marines, des Pêches et des Transports coordonne le NCRN, il y a plus de 30 membres des différents Ministères concernés, National Coast Guard, Université de Maurice, Institut Océanographique de Maurice, Commission de l'Océan Indien, Autorité de gestion des eaux usées, Conservation des récifs, Eco-Sud, Société de conservation marine de l'île Maurice (MMCS), communauté des pêcheurs, centres de plongée entre autres.

Ces données sont-elles disponibles pour le public ?

Des informations sur le statut des récifs coralliens à Maurice et à Rodrigues sont disponibles sur le programme CIO-UE financé par la Biodiversité, Rapport régional de situation du GCRMN où, en 2016, le Ministère faisait partie de l'équipe de rédaction et de révision. surveillance, blanchissement des coraux, élevage de corail, politiques et mesures de gestion.


2018 est déclarée 3è Année internationale du récif, avez-vous planifié des activités spécifiques pour marquer l’événement ?

Depuis, le Ministère a déjà organisé un atelier sur les maladies coralliennes qui a été financé par le Projet COI-Biodiversité et accueilli par l'Université de Maurice, il est prévu que, pour marquer l'Année internationale des récifs coralliens, le Ministère organisera un Atelier national sur l'harmonisation de la méthodologie de surveillance des récifs coralliens et sur la base de données sur les récifs coralliens dans le cadre du Réseau national des récifs coralliens. En outre, une initiative supplémentaire visant à élargir davantage le programme de sensibilisation sur la conservation marine sera encouragée.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Bénéficiares | Beneficiaries

   
         
   
 

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org