Réseau de Surveillance et d’Investigation Epidémiologique
Recherche
 

Une étape de plus dans la formation des épidémiologistes de terrain des pays membres de la COI

Discussion méthodologique portant sur les résultats des travaux présentés lors de l’atelier

Le 4e atelier régional de formation en épidémiologie de terrain, organisé par le projet Veille Sanitaire de la Commission de l’océan Indien (COI), s’est déroulé du 12 au 16 janvier, à l’Aanari Hotel à Flic en Flac, Maurice. Cet atelier réunissait les superviseurs nationaux et les 9 stagiaires (5 Malgaches, 1 Seychellois, 2 Comoriens et 1 Mauricien) qui ont débuté en novembre 2013 cette formation de deux ans basée sur l’apprentissage par la pratique et le tutorat.

A l’issue de ce programme en octobre 2015, les épidémiologistes formés seront en mesure de gérer des systèmes de surveillance et d’alerte, d’investiguer une épidémie ou un évènement sanitaire, de conseiller les décideurs publics sur les décisions et réponses à apporter en cas de crise sanitaire.

Les neuf stagiaires actuellement en formation viendront renforcer le bassin d’épidémiologistes de terrain formé par la COI de 2011 à 2013 grâce au soutien de l’Agence française de développement en faveur de la santé publique en Indianocéanie via les projets RSIE de 2009 à 2013 puis Veille sanitaire de 2013 à 2017 pour un total de 12 millions d’euros.

Ces dernières années, les crises sanitaires se suivent avec des conséquences mieux connues sur le tissu socioéconomique. L’épidémie d’Ebola flambe encore en Afrique de l’Ouest avec à ce jour plus de 20 000 cas et près de 9 000 décès. Au niveau de la région océan Indien, l’épisode du chikungunya en 2005-2006 à La Réunion, de la fièvre de la vallée du Rift à Madagascar en 2008, ou encore les flambées épidémiques récurrentes de peste sur la Grande Ile ont mis en évidence la nécessité d’agir ensemble, de dépasser les frontières des pays ou des disciplines et de coordonner les actions.

Dans l’océan Indien ces situations imposent la constitution d’un pool d’experts en épidémiologie d’intervention rapidement mobilisable pour des évaluations et des investigations de terrain. Les professionnels formés pourront seconder les actuels responsables, remplir à terme des fonctions managériales et assurer la pérennisation des systèmes régionaux mis en place. C’est dans ce sens que le projet Veille sanitaire poursuit le programme de formation d’épidémiologistes de terrain.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org