Sécurité alimentaire dans l’Indianocéanie
Recherche








Accueil du programme

 

Le Secrétaire général de la COI présente le programme de sécurité alimentaire et nutritionnelle à la Conférence internationale des bailleurs pour Madagascar

©Mathilde Jégoux

Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, Madi Hamada, s’est rendu à Paris pour porter la voix de l’Indianocéanie à la Conférence internationale des bailleurs pour Madagascar des 1er et 2 décembre 2016. Cette conférence a permis de lever 6,4 milliards de dollars au bénéfice du Plan national de développement malgache.

A cette occasion, le Secrétaire général de la COI a rappelé le soutien indéfectible de l’organisation régionale à Madagascar dès le début de la crise politique en 2009 ainsi que sa contribution « reconnue de tous » dans le processus de sortie de crise.

Soucieuse d’appuyer la relance économique de Madagascar, la COI a choisi de concentrer, dès 2013, son action en faveur de la sécurité alimentaire, l’un des secteurs qui a le plus retenu l’attention des participants à la Conférence de Paris.

En février 2015, la COI avait d’ailleurs organisé une conférence des bailleurs sur la sécurité alimentaire lors de laquelle des financements d’un montant de 700 millions de dollars avaient été identifiés. Dans la foulée, elle a élaboré, avec la FAO, un programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN) au bénéfice de toute l’Indianocéanie. Les institutions financières internationales et les partenaires au développement représentés à Paris ont été invités à se joindre au PRESAN.

« Donner à manger à nos populations, résorber les déséquilibres nutritionnels, créer de nouveaux circuits de commercialisation intra régionaux favorisant la croissance et l’emploi, réduire la pauvreté dans les zones rurales, voilà les objectifs que s’est fixée la COI. Et c’est ici que notre volonté régionale rencontre les potentialités de la Grande Ile pour que Madagascar puisse honorer sa vocation de ‘’Grenier de l’Indianocéanie’’ », a déclaré Madi Hamada.

Le Secrétaire général de la COI a également dit son souhait de voir les participants à la Conférence prendre des engagements fermes « en se basant sur l’existant, c’est-à-dire la stabilité institutionnelle retrouvée et la détermination des autorités malgaches à la renforcer ». Il a exhorté les bailleurs internationaux à « avoir confiance dans la capacité des Malgaches à assurer la stabilité sur le long terme ». Le Secrétaire général de la COI ainsi invité la communauté des bailleurs « à apporter son appui financier à Madagascar sans la conditionner à l’examen d’une situation pré-électorale qui n’est pas encore à l’ordre du jour ».  

La Conférence internationale des bailleurs pour Madagascar a réuni plus d’une centaine de représentant du gouvernement malgache, du secteur privé, des organisations régionales et des principales institutions financières internationales, dont la Banque mondiale, le Fonds monétaire internationales, la Banque africaine de développement, l’Union européenne, les Agences du Système des Nations unies ou encore l’Agence française de développement, entre autres.

Lire le discours du Secrétaire général de la COI...

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org