Unité anti-piraterie
Recherche








Accueil du programme

 

Collaboration lancée entre les programmes MASE et CRIMARIO avec la création d’un Groupe de travail d’experts

La première réunion du groupe de travail constitué des experts des programmes de renforcement de la sécurité maritime en Afrique orientale et australe et océan Indien (MASE) et Routes Maritimes Critiques de l’océan Indien (CRIMARIO) s’est tenue le 09 au 11 décembre 2015 à  Mombasa, Kenya, sous la co-présidence de la Commission de l’océan Indien (COI), représentée par les experts de son Unité anti-piraterie (UAP-COI) basée aux Seychelles, et de la Délégation de l’Union européenne représentée par Jean-Pierre Bardoul.

Les représentants des programmes MASE et CRIMARIO, ainsi que les parties prenantes nationales et régionales,  ont souligné la nécessité de créer les synergies et ont étudié un certain nombre de pistes afin d’éviter la duplication d’activités et de satisfaire ensemble les besoins et attentes des Etats de la région. Des axes de coopération entre les programmes ont été clairement identifiés notamment sur les formations, l’élaboration des manuels de procédures opérationnelles et les textes règlementaires.

Les représentants du projet CRIMARIO ont explicité leur proposition de création d’un Groupe de travail d’experts conjoint MASE/CRIMARIO afin de soutenir concrètement  les  activités que les pays de l’océan Indien entendent développer dans le cadre de MASE. A cet effet, ils ont présenté un concept et un modèle de Centre de fusion de l’information  ainsi qu’un projet-type d’accord de partage de l’information. Ils ont notamment souligné l’intérêt  de conduire la coopération MASE/CRIMARIO dans le cadre de ce Groupe de travail d’experts en se conformant au calendrier défini par les termes de référence.  

Cette rencontre a également permis aux représentants de Madagascar de faire le point sur l’avancement de la mise en place du centre régional d’informations maritimes comme prévu dans le cadre du résultat 5 du programme MASE mis en œuvre par la COI. Les participants ont pris connaissance de l’installation d’un centre pilote dans le but d’évaluer et de tester  le système de fusion d’informations maritimes conformément au dossier de candidature.

Une séance de travail a eu lieu entre les experts de l’UAP-COI, le Capitaine de Vaisseau Randrianarisoa Marosoa et le Capitaine de Frégate Jean Edmond Randrianantenaina, respectivement points focaux de CRIMARIO et de MASE, afin de coordonner les actions à mener dans chacun des programmes. Il a été aussi convenu que Madagascar communiquera à la COI le résultat de l’évaluation du système de fusion d’informations maritimes  qui sera soumise à l’examen de  la prochaine réunion des points focaux MASE.

L’UAP-COI, de son côté, a présenté, d’une part, le plan d’actions du résultat 5 relatif à l’échange d’information maritime au niveau régional, et, d’autre part, les grandes lignes du futur accord régional de partage et d’échange d’informations maritimes. Le plan d’actions 2016 de l’UAP-COI pour le résultat 5 du programme MASE s’articule autour de deux axes majeurs :

  • la mise en place des textes réglementaires nécessaires à encadrer l’échange et le partage d’informations maritimes, à nouer des partenariats, ainsi qu’au fonctionnement du centre;
  • l’accompagnement de la montée en puissance du centre régional d’informations maritimes, qui  sera  axée sur la formation et le renforcement de capacités aux niveaux national et régional et l’élaboration des documents techniques.


Les programmes MASE et CRIMARIO, sont financés par l’Union Européenne à hauteur de 37,5 et de 5,5 millions d’euros respectivement. Le programme MASE, conduit par les organisations régionales de la région l’Afrique orientale et australe et océan Indien (AfOA-OI), vise l’appropriation régionale de la problématique de sécurité maritime. La COI est chargée de la mise en œuvre du résultat 4 (planification et l’organisation des réponses opérationnelles en mer au niveau régional) et du résultat 5 (mise en place d’un réseau d’échange et de partage d’informations maritimes entre les Etats de l’AfOA-OI).

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Points focaux

Comores       France/La reunion
Madagascar       Maurice
Seychelles        

Contact

Indian Ocean Commission
Anti-Piracy unit
Bois de Rose Avenue
B.P 1521, Victoria
Mahé, Seychelles

Tel : +248 432 34 31
Email : secretariat(at)coi-ioc.org