Unité anti-piraterie
Recherche








Accueil du programme

 

Sécurité maritime en océan indien : formation juridique et opérationnelle pour mieux agir en mer

Une trentaine d'acteurs de la sécurité maritime des pays membres de la Commission de l’océan Indien (COI), de Djibouti, du Kenya, du Mozambique et de la Somalie ont suivi une formation sur le droit international maritime, particulièrement sur le droit de la mer (UNCLOS)  et sur le mode de fonctionnement d’un centre d’opérations maritimes. La formation a été animée par des officiers de la mission européenne EUNAVFOR Atalanta et un expert  en droit international maritime. Un modèle de centre d’opération pour la lutte contre la pollution a aussi été présenté par un expert en la matière.

Organisée par la Commission de l’océan Indien (COI), à travers le programme régional de Sécurité maritime (MASE - Résultats 4 et 5, dont la COI a la responsabilité de la mise en œuvre) et le Plan régional de surveillance des pêches (PRSP) du programme SmartFish financés par l’Union européenne, et avec l’appui de l’opération EUNAVFOR Atalanta, partenaire stratégique du programme MASE, cette formation a contribué au renforcement global des capacités des acteurs nationaux impliqués dans les projets régionaux de renforcement de la sécurité et la sûreté maritimes.

Réunissant des acteurs très divers (officiers de marine et de la garde-côtes, conseillers juridiques, magistrats, chefs de centres de surveillance de pêche des pays engagés dans le PRSP), cette formation a permis de préparer les acteurs régionaux à la mise en place du Centre régional de coordination des opérations en mer aux Seychelles prévu dans le cadre du résultat 4 de MASE. Ce centre travaillera en complément du Centre régional de fusion de l’information maritime déjà en fonction à Madagascar et mis en œuvre dans le cadre du résultat 5 de MASE. Les officiers de l’opération EUNAVFOR Atalanta de lutte contre la piraterie ont partagé leur expérience opérationnelle, riche de huit années de présence dans la région.

La collaboration entre le programme MASE et le PRSP, avec le soutien d’EUNAVFOR, témoigne du travail commun de la région pour renforcer et assurer la sécurité et la sûreté maritimes, en prenant en compte l’ensemble de ses aspects. La COI, à travers son Unité anti-piraterie et avec les Etats bénéficiaires des résultats 4 et 5,  contribue concrètement à la mise en place d’une architecture régionale de sécurité maritime dans tout le bassin occidental de l’océan Indien conformément à la stratégie maritime intégrée de l’Union africaine à l’horizon 2050.  Pour rappel, le programme MASE est mis en œuvre conjointement par l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) et la COI. Le PRSP est, quant à lui, mis en œuvre dans le cadre du programme SmartFish de la COI et mobilise les cinq Etats membres de la COI ainsi que le Kenya, la Tanzanie et le Mozambique.

Télécharger la version anglaise (pdf)...

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Points focaux

Comores       France/La reunion
Madagascar       Maurice
Seychelles        

Contact

Indian Ocean Commission
Anti-Piracy unit
Bois de Rose Avenue
B.P 1521, Victoria
Mahé, Seychelles

Tel : +248 432 34 31
Email : secretariat(at)coi-ioc.org