Transport aérien
Recherche
 

Conférence ministérielle du transport aérien et du tourisme des pays membres de la Commission de l’océan Indien

Les participants à la conférence ministérielle du transport aérien et du tourisme

Conformément à la décision du 29e Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI), qui s’est réuni en avril 2014, à Moroni, Union des Comores, une conférence ministérielle sur le transport aérien et le tourisme s’est tenue le 8 juillet 2014, à Baie Lazare, Mahé, Seychelles.

Considérant les opportunités qu’offre l’amélioration de la connectivité aérienne pour le développement économique et social de l’Indianocéanie1 , l’objet de la Conférence était d’émettre des propositions concrètes pour l’amélioration de la desserte aérienne régionale et faciliter l’insertion des économies insulaires de la COI.

Etaient présents à cette conférence des représentants de l’aviation civile, des secteurs touristique et privé, des compagnies aériennes nationales, des Officiers permanents de liaison des Etats membres de la COI et de partenaires, tels que l’Union européenne (UE), l’Association des îles Vanille et l’Union des Chambres de commerce et d’industrie de l’océan Indien (UCCIOI).

Reconnaissant la nécessaire évolution du secteur de l’aérien2 , la Conférence a adopté un plaidoyer en faveur du renforcement de la connectivité aérienne dans l’Indianocéanie. Celui-ci repose sur une vision ayant pour objectif l’approfondissement de la coopération régionale entre les acteurs du secteur aérien et le renforcement de l’efficience de la desserte aérienne au sein de l’Indianocéanie. Une coopération accrue entre les compagnies nationales des pays membres guide la démarche. Cette vision s’attache à valoriser l’offre aérienne, avec au moins un vol quotidien entre les Etats membres de la COI, à des tarifs abordables, créant ainsi un pont dynamique et durable entre les îles.

Afin de progresser concrètement  dans cette voie, la Conférence a recommandé la mise en place de deux comités coordonnés d’experts nationaux pour développer une feuille de route ambitieuse et réalisable sur la coopération dans le secteur du transport aérien et superviser sa mise en œuvre.

  1. Un comité d’experts de l’aviation civile qui aura pour tâche de définir et de mettre en œuvre une stratégie de coopération entre les autorités de l’aviation civile des pays de la COI. Il devra également accompagner la mise en œuvre de la coopération entre les compagnies aériennes et assurer sa conformité aux obligations propres à chaque Etat.
  2. Un comité stratégique des compagnies nationales aériennes des Etats membres de la COI afin d’élaborer les orientations en matière de coopération aérienne dans l’esprit de la création d’une fédération dont les contours seront à définir.

Ces comités concerteront, sur une base au moins annuelle, les représentants des usagers et consommateurs finaux du transport aérien.

Ils traiteront notamment des possibilités de mettre en place un marché unique de l’aviation dans l’océan Indien, de créer une compagnie aérienne intra régionale, de renforcer la coopération entre compagnies. La structure des taxes aéronautiques ainsi que l’instauration d’une desserte au moins quotidienne entre chaque île de la COI seront notamment à étudier dans ce cadre.

La Conférence a salué la volonté marquée des compagnies aériennes représentées (Air Austral, Air Mauritius  et Air Seychelles) de coopérer pour étendre et optimiser leurs réseaux intra régional et international. Plusieurs opportunités de coopération entre compagnies aériennes ont été identifiées et susceptibles d’être mises en place sur le court-moyen terme, notamment, l’optimisation des horaires de vols, le Pass océan Indien, les charters, la facilitation de la circulation des hommes d’affaires, les achats conjoints et le développement de stratégies marketing communes.

Le Secrétariat général saisira très rapidement les compagnies aériennes et les autorités de l'aviation civile pour la mise en œuvre des recommandations de la Conférence.

Ces recommandations seront portées à l’attention des hautes instances de la COI dans le cadre du IVe Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement qui se tiendra le 26 juillet 2014, à Moroni, Union des Comores.

Les participants ont remercié le Gouvernement de la République des Seychelles pour l’hospitalité et la bonne organisation de la Conférence et l’Union européenne pour son soutien financier.


Lire l'allocution de Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la COI...
-----------
1 Source: Banque Mondiale
2 Conférence régionale COI, mai 2013




 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org