Stabilité et diplomatie, santé,
genre et mobilité
Recherche
 

Vers un programme « Paix et stabilité » de la COI en 2018

Les participants à l’atelier

Dans la perspective de son programme régional « Paix et stabilité », la Commission de l’océan Indien (COI) a organisé les 26 et 27 janvier un atelier de consultation avec les représentants des Etats membres. Les conclusions et recommandations de cette consultation contribueront à améliorer et à finaliser le document de projet qui sera soumis à l’Union européenne (UE), sur financement du 11e Fonds européen de développement en vue d’un début de mise en œuvre en 2018 pour une période de cinq ans.

La trentaine de délégués issus des cinq Etats membres s’est penchée sur des questions liées à « la sécurité, la paix, la stabilité démocratique, la crédibilité et la solidité des institutions nationales (qui) sont le prérequis d’un développement véritablement durable », comme l’a souligné Hamada Madi, Secrétaire général de la COI, dans son allocution de clôture. 

Un programme participatif

« Paix et stabilité » sera un programme régional, participatif et inclusif, qui respectera scrupuleusement la souveraineté des Etats. Il envisage d’inclure les principales parties prenantes issues des ministères, de l’Association des parlementaires de la COI (AP-COI), des institutions, des médias, des associations communautaires, du secteur privé, des jeunes et des femmes, notamment à travers les plateformes « Femmes en politique » et « Parlement des jeunes ». De plus, les compétences de la région seront valorisées et une approche participative des pairs sera privilégiée dans le cadre de la mise en œuvre du programme.

Les délégués en visite à la Commission électorale de Maurice

Le programme « Paix et stabilité » s’articulera autour de quatre axes principaux :

  • la prévention et la médiation renforcée des crises ;
  • l’amélioration des processus électoraux des Etats membres de la COI ;
  • le renforcement de la coopération régionale et la sensibilisation du public pour la bonne gouvernance ; et,
  • l’amélioration de la gouvernance des océans.


Pour le Secrétaire général de la COI, « l’Indianocéanie peut être une des rares régions du monde véritablement en paix. Une région du monde où la diversité qui nous caractérise constitue le plus sûr moyen de nous prémunir des risques. Un espace de stabilité où les institutions démocratiques fonctionnent et sont respectées, où les crises politiques seront devenues un vieux souvenir, où la bonne gouvernance fait partie de l’ADN de celles et ceux qui assument des responsabilités publiques ». Il a également saisi l’occasion pour remercier l’Union européenne, bailleur du programme.

L’atelier s’est achevé par une visite des délégués à la commission électorale de Maurice, à Port-Louis.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org