Sécurité alimentaire dans l’Indianocéanie
Recherche








Accueil du programme

 

Contexte

LE PRESAN: un cadre d'intervention de mobilisant adapté aux enjeux de sécurité alimentaire et nutritionnelle en Indianocéanie. 

Les Etats membres de la Commission de l’océan Indien (COI) dépendent encore largement des importations provenant de pays lointains pour couvrir leurs besoins alimentaires. Cette dépendance aux importations s’explique notamment par la faiblesse du commerce agricole intra-régional qui ne représente que 4% des importations et aussi des pressions pesant sur la capacité de production des Etats, notamment les effets du changement climatique. Cette situation créé des déséquilibres alimentaires et nutritionnels dans les Etats membres de la COI. Les effets du multiple fardeau de la malnutrition affecte la santé publique et, par ricochet, le développement humain et économique des sociétés. 

Afin de faire face à cette problématique, la COI s’engage en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans ses Etats membres. Cette action conduite à plusieurs niveaux contribue aussi à la réduction de la pauvreté et au développement durable. C’est dans cette optique que la COI et ses partenaires ont développé un ambitieux programme visant à offrir un cadre d’intervention cohérent et pérenne aux initiatives de développement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle : il s’agit du Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN). L’objectif du PRESAN est de promouvoir l’augmentation de la production et de la productivité, de la compétitivité et du commerce inter-îles afin de créer les conditions d’une sécurité alimentaire et nutritionnelle de long terme en Indianocéanie. 

La stratégie du PRESAN repose sur la mise en œuvre de facilités qui sont des instruments financiers, techniques et/ou réglementaires visant à inciter les acteurs publics et privés de la région et au-delà à joindre les efforts pour l’atteinte de l’Objectif de développement durable n°2 « Faim zéro ».

Objectif général du projet

Le projet vise à l'amélioration de la sécurité alimentaire des Etats membres de la COI à travers des approches de développement durable.

Objectifs spécifiques

  1. Promouvoir la coopération régionale à travers la diffusion et les échanges d'informations dans le domaine des bonnes pratiques agricoles.
  2. Intensifier la production de riz, de maïs, d’oignons et de grains à Madagascar tout en promouvant l'agroécologie et en organisant la production.
  3. Développer les échanges commerciaux régionaux et  assurer la qualité et les normes de production.
  4. Mettre en œuvre des approches fédératrices qui impliquent toutes les parties prenantes.


Composantes du projet

Les activités sont réparties dans quatre composantes :

Composante 1 :   Communication et promotion de la coopération
Composante 2 :   Intensification de la production et gestion des connaissances
Composante 3 :   Commercialisation
Composante 4 :   Coordination du projet et suivi/évaluation

Résultats attendus

  1. La démarche de l'agro-écologie est appliquée dans la production.
  2. Du riz, du maïs, de l'oignon et des grains sont exportés vers les îles de la région OI.


Innovation

La COI va capitaliser dans la mise en œuvre du projet, tous les acquis des projets et programmes régionaux sur la production agricole, le changement climatique, la protection de l'environnement et la création de réseaux.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org