Indianocéanie, un avenir
à bâtir ensemble
Recherche
 

Tournée en Indianocéanie : Visite du Secrétaire général de la COI à La Réunion

Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), Jean Claude de l’Estrac, était en visite à La Réunion du 20 au 22 juin, dans le cadre de sa tournée de fin de mandat.

Il s’est entretenu avec Dominique Sorain, Préfet de La Réunion et Didier Robert, sénateur et président de la Région Réunion. Il a également été reçu au Conseil départemental par Daniel Gonthier, vice-Président délégué à la Coopération régionale et internationale.

Lors de ses entretiens, le Secrétaire général a souligné l’importance d’approfondir davantage encore l’intégration de La Réunion à sa région naturelle, l’Indianocéanie. II a également fait valoir la place qu’occupe déjà cette région française au sein de la COI et de ses projets en rappelant combien l’expertise réunionnaise est mobilisée et valorisée.

La relation COI-Réunion prend notamment corps dans les domaines suivants :
 


Le Pdg d’Air Austral, Marie-Joseph Malé, président du comité stratégique des compagnies aériennes institué en 2014 sous l’égide de la COI, a joué un rôle central dans la création de l’Alliance Vanille, officiellement lancée en septembre 2015. L’Alliance Vanille réunit Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius, Air Seychelles. La visite du Secrétaire général de la COI à Saint-Denis a d’ailleurs coïncidé avec la réunion, le 22 juin, du comité de décision de l’Alliance Vanille. Le Secrétaire général de la COI, qui a assisté aux travaux, a exprimé sa satisfaction quant à l’entrée d’Inter Iles Air des Comores au sein de l’Alliance en tant qu’observateur et quant aux mesures concrètes de coopération prises par les membres de, notamment s’agissant du lancement, dès octobre prochain, du Pass Océan Indien.  


En matière de pisciculture, le programme SmartFish de la COI, financé par l’Union européenne (UE), travaille avec l’ARDA (Association réunionnaise de développement de l’aquaculture).

D’autre part, un protocole régional de partage et d’échange de données satellitaires VMS sur les activités de pêche (système de surveillance des navires par satellite) a pu être mis en place en collaboration avec la Préfecture de La Réunion, l’Université de la Réunion et le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage). Ce dispositif a été mis en place par le Programme régional de surveillance des pêches (PRSP) de la COI.

La Réunion a bénéficié de 60 jours de surveillance des pêches en 2015, grâce aux patrouilleurs affrétés par le PRSP.


L’Université de La Réunion est un partenaire important dans la mise en œuvre du projet Biodiversité de la COI financé par l’UE, par exemple pour la mise en réseau des herbiers, la mise en œuvre du suivi écologique des espèces envahissantes, ou encore avec Pl@ntNet, une application mobile d’identification des plantes.

En matière de préservation des milieux naturels, l’Université de La Réunion, le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), la Réserve marine de La Réunion, l’IFREMER (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), ou encore la SEAS OI (Surveillance de l’environnement assistée par satellite pour l’océan Indien) sont impliqués dans divers projets de la COI.


S’appuyant largement sur les compétences de La Réunion, le projet COI-ENERGIES, financé par l’UE, a organisé, avec la SPL Energies Réunion, un voyage d’études les 18 et 19 juin afin de faire découvrir à une vingtaine de personnes-ressources des autres pays membres les différentes actions menées à La Réunion en matière d’énergies renouvelables. Le projet travaillera également avec l’observatoire mis en place à La Réunion sur cette thématique, et avec l’Université de La Réunion pour le développement de bases de données régionales sur les énergies solaire et éolienne.

  • Santé


En matière de santé publique, La Réunion participe au réseau SEGA (Surveillance Epidémiologique et Gestion des Alertes) de la COI. L’ARS OI (Agence régionale de santé), la CIRE OI (Cellule interrégionale d’épidémiologie, cellule de l’Institut de Veille sanitaire en région), le CIRAD ainsi que les laboratoires des CHU de St-Denis et St-Pierre contribuent également aux activités du projet Veille sanitaire de la COI, financé par l’Agence française de développement (AFD). N’étant pas bénéficiaire du programme Veille sanitaire, La Réunion dispose toutefois grâce à lui d’informations sur la situation sanitaire de nos Etats membres.

Enfin, la PIROI (Plateforme d’intervention régionale de l’océan Indien), dont la convention avec la COI a été renouvelée en février 2016, travaille notamment avec le projet Veille sanitaire sur les crises sanitaires, en prévention comme en situation post-crise, comme par exemple pour le virus zika.

  • Education


Concernant l’éducation, la COI travaille avec l’académie de La Réunion pour définir une stratégie régionale.

  • Recherche


Dans le domaine de la recherche, la COI, la Région Réunion, la Préfecture et le CIRAD ont travaillé à la mise en place de la PReRAD (Plateforme régionale de recherche agronomique pour le développement).

Ces mêmes institutions, ainsi que l’Université de La Réunion et plusieurs entrepreneurs, ont également participé aux premières Assises de la Science en octobre 2015 à Maurice.


L’Iconothèque historique de l’océan Indien (IHOI) est un outil de sauvegarde et de valorisation du patrimoine iconographique de l’Indianocéanie développé par le Conseil départemental de La Réunion. Du 1er au 3 juin s’est tenu à La Réunion un séminaire de formation des points focaux nationaux des Etats membres de la COI, avec la perspective de conventions de partenariat avec les Etats et avec la COI pour la mise en images de la construction de la coopération régionale pendant ces 30 dernières années.

Publié par la COI et financé par la préfecture de La Réunion et le ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, l’ouvrage collectif Patrimoines partagés : traits communs en Indianocéanie a été réalisé sous la direction du Pr Jean-Michel Jauze de l’Université de La Réunion. Plusieurs autres universitaires réunionnais ont participé à son écriture. L’ouvrage contient également des illustrations du photographe réunionnais François-Louis Athénas, ainsi que de l’Iconothèque Historique de l’océan Indien.

L’hymne de la COI, « Ensemble », a été créé au Kabardock au Port en 2014, grâce à la prise en charge du Conseil départemental de La Réunion.

Le spectacle musical Li Té Vé War, créé à La Réunion, a reçu le soutien de la COI pour sa tournée dans les îles, avec certains des artistes ayant interprété l’hymne de la COI.

Enfin, la Région Réunion contribue activement au renforcement des capacités du Secrétariat général de la COI notamment par la mise à disposition de volontaires, qui y trouvent une expérience professionnelle à l’échelle régionale. Pour sa part, le Conseil départemental met à disposition deux professionnels en appui à la communication et aux activités liées au genre.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org