Indianocéanie, un avenir
à bâtir ensemble
Recherche
 

Un Comité des Officiers permanents de liaison (OPL) innovant et constructif

Le Secrétaire général et les Officiers permanents de liaison de la COI

Les délégués des pays membres de la Commission de l’océan Indien, représentés par leurs Officiers permanents de liaison (Opl) se sont réunis du 8 au 11 octobre 2012 au siège de la COI. Au cours de ce Comité, ils ont eu à traiter plus de 30 points, évaluer deux études stratégiques et prendre une bonne douzaine de décisions conditionnant l’avenir de l’organisation.

Ils ont d’abord analysé un Plan de Développement Stratégique(PDS) de la COI pour la période 2013-2017, ainsi qu’un plan d’actions prioritaires 2013-2015, qui leur ont été présentés par le Secrétariat général. L’étude finalisée sera soumise pour validation au prochain conseil des ministres, fixé au 17 janvier 2013 aux Seychelles.

Ces deux documents priorisent les interventions à déployer dans les prochaines années et définissent le processus de renforcement et de modernisation de la COI. Ils constituent la matrice stratégique qui permettra de négocier des financements lors d’une réunion programmée avec les bailleurs de fonds de la COI, notamment l’Union européenne dans le cadre du prochain Fonds européen de développement. Ils reprennent pour l’essentiel les nouvelles impulsions indiquées par le nouveau Secrétaire général dans son discours d’ouverture : « Nous allons débattre de dossiers prioritaires, mis sur les rails par des décisions du Conseil des ministres, mais auxquels je souhaite donner une impulsion décisive. Au cours de ces dernières années, la COI s’est beaucoup préoccupée de questions de renforcement des capacités et de coordination institutionnelle, il faudra poursuivre dans cette voie tout en développant une nouvelle génération de projets concrets visant à construire un espace économique et commercial qui pourra mieux s’intégrer aux marchés émergents d’Afrique et aux marchés mondiaux ».

Un coup d’accélérateur donné aux chantiers prioritaires

Ce comité a donné un coup d’accélérateur aux dossiers prioritaires de la COI. La réunion des ministres du Tourisme le 12 novembre 2012 à La Réunion va jeter les bases d’une future coopération régionale touristique. Les contours du projet de création d’une compagnie maritime régionale seront livrés au prochain Conseil des ministres de janvier 2013. Une table ronde des investisseurs et des partenaires techniques et financiers sur la thématique de la sécurité alimentaire sera organisée en 2013 à Madagascar. Et enfin, la présentation aux OPL d’un pré-projet de création d’une chaine de télévision régionale a lancé la réflexion sur le sujet.

Un renforcement substantiel du Secrétariat général

Pour réussir à négocier ce nouveau tournant, le Comité des OPL a aussi étudié les moyens d’étoffer de manière significative les capacités du Secrétariat général. C’est ainsi que plusieurs hauts cadres seront recrutés. L’accent a également été mis sur la communication, une priorité affichée du Secrétaire général. Une Unité de communication va être progressivement créée et pourvue de moyens appropriés sur des financements mutualisés, pour faire connaître davantage les actions de la COI, ses projets et leurs impacts sur les populations des pays de l’Indianocéanie.

Des pistes pour améliorer l’implication des Etats membres

La présidente du comité des OPL, Mme Jeanette d’Offay a souligné le caractère innovant de ce comité des OPL, « innovant par la place donnée à la concertation avec les partenaires techniques et financiers et par le dialogue ouvert qui est institué entre les Etats membres et le Secrétariat général ». Lors d’un comité restreint, les représentants des Etats membres ont étudié les propositions du Secrétaire général pour renforcer l’efficacité des actions dans leurs pays. Parmi celles-ci, la création d’un bureau permanent de liaison doté de moyens humains, techniques et financiers supplémentaires, et l’institution d’ un Conseil national de la coopération régionale dans chaque pays.

Une feuille de route déjà bien remplie

A quelques semaines de la date anniversaire de sa création, la COI a donc mis à profit ces quatre jours de délibération très riches, pour se projeter dans l’avenir, sur la base d’ambitions très fortes et des valeurs qui fondent son existence depuis 30 ans.

Instance décisionnelle de premier niveau, ce comité a déjà bien balisé l’ordre du jour qui sera proposé au prochain Conseil des ministres.

Les OPL qui ont participé aux travaux sont, pour l’Union des Comores, M. Hodhoaer Inzouddine (OPL), accompagné de M. Abdérémane Abdallah Ahmed (député et président de la Commission des Affaires étrangères) et M. Hamadi Ahamada (ambassadeur). La France/Réunion était représentée par Mme Nathalie Kubicek (OPL ajointe), M. Philippe Leyssene (ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone océan Indien) et M. Bernard Salva (directeur général adjoint du Service de la coopération régionale au Conseil régional de La Réunion). Madagascar était représentée par Mme Béatrice Mahasahy (OPL) et M. Richard Via (chargé d’affaires à l’ambassade de Madagascar). La délégation mauricienne était composée de M. Mooniswar Dev Phokeer (OPL), M. Ramesh Ghunsam (économiste) et M. Sachin Dev Khundoo (analyste) du ministère des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et du commerce international. Quant aux Seychelles, outre Mme Jeannette d’Offay (OPL et présidente de ce Comité), la délégation comprenait aussi M. Nicolas d’Offay (économiste au ministère des Affaires étrangères).

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org