Indianocéanie, un avenir
à bâtir ensemble
Recherche
 

Tournée en Indianocéanie : Visite du Secrétaire général de la COI en Union des Comores

Le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI), Jean Claude de l’Estrac, a poursuivi sa tournée de fin de mandat en Union des Comores du 23 au 25 juin.  

Il a été reçu par le président de l’Union des Comores, S.E.M. Azali Assoumani, au Palais de Beit-Salam le 23 juin. Lors de cet entretien, Jean Claude de l’Estrac a présenté le bilan des actions de la COI en Union des Comores sur les quatre dernières années. Le président a dit son appréciation positive de la coopération régionale animée par la COI. Discutant de la relance économique aux Comores, le président de l’Union et le Secrétaire général ont convenu de l’intérêt de mobiliser le secteur privé des pays membres et notamment le secteur privé mauricien lors de la visite du chef de l’Etat à Maurice à l’occasion de la passation des pouvoirs entre Jean Claude de l’Estrac et Hamada Madi Boléro, son successeur.

Le 24 juin, le Secrétaire général de la COI a été reçu par Mohamed Bacar Dossar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Le ministre a pris connaissance des résultats de la COI en Union des Comores et a fait part de son souhait de voir la coopération régionale s’intensifier et continuer de produire des résultats.

La COI et ses projets ont notamment agi dans les domaines de la santé publique, de la gestion des risques naturels ou encore de la pêche. En matière de santé publique, les Comores ont reçu un appui global de 755 000 € du projet Veille sanitaire de la COI financé par l’Agence française de développement (AFD) pour la seule période 2014-2015. Ce soutien a permis, entre autres, de doter en équipements les laboratoires de l’hôpital El-Maarouf et de l’Institut national de la recherche pour la pêche, l’agriculture et l’élevage (INRAPE), de former deux épidémiologistes de terrain ou encore de fournir des tests de diagnostic rapide du paludisme pour la surveillance sentinelle.

En matière de prévention et de gestion des risques naturels, la COI, à travers le projet Risques naturels financés par l’AFD de 2011 à 2014 a à son actif : la création d’une caserne de pompiers à Moroni, la création d’habitats d’urgence, le renforcement du Centre de prévention et de gestion des crises ou encore la cartographie de Mohéli et l’élaboration d’un plan de gestion des risques, entre autres.

En ce qui concerne les pêches, le programme COI-SmartFish financé par l’Union européenne a réalisé, pour la seule année 2015 : le nettoyage des sites de débarquement de poissons et la réhabilitation de trois lieux de vente à Domoni, Anjouan ; la formation de 10 professionnels de la pêche à l’identification des requins et raies pélagiques. Dans le cadre du Plan régional de surveillance des pêches, intégré au programme COI-SmartFish, les 21 jours de mission conjointe de surveillance des pêches dans les eaux comoriennes en 2015 ont conduit à 21 inspections en mer.

 
NOUS CONTACTER
Par téléphone: +230 402 6100
Par courriel
   Pour plus d'information
 

Etats membres

   
         
     

Contact

Commission de l'Océan Indien
Blue Tower - 3ème étage
Rue de l’Institut
Ebène
Maurice

Tel : (+230)4026100
Fax : (+230)4656798
Email : secretariat(at)coi-ioc.org